vendredi 20 janvier 2017

mercredi 18 janvier 2017

lundi 2 janvier 2017





Lundi l’avait pris dans ses bras, sur ses genoux.
Janvier s’attendait à entendre « Ça fait du bien de te voir ! »





« Je vais partir, ne m’en veux pas »…


samedi 31 décembre 2016

"Pendant longtemps il* ignore si pied, main est masculin ou féminin, mais ce qu'il sait de bonne heure, c'est qu'on se moque de lui s'il dit la pied ou le main"…



GENRE, subst. masc.

TAXINOMIE, BIOLOGIE ANIMALE et VÉGÉTALE. 
Niveau de la classification des êtres vivants, placé sous la famille au-dessus des espèces ; p. ext. classe, espèce. Échelle, évolution, harmonie, hiérarchie, multiplicité des genres et des espèces; genre primitif, secondaire, supérieur; genres et sous-genres.
... c'est à Charles de Linné, savant suédois, que l'on doit d'avoir mis de l'ordre dans l'énorme matériel zoologique et botanique que l'on possédait à son époque ; répartissant le monde animé en classes, ordres, genres et espèces, il aboutit à un rangement plutôt qu'à une véritable classification, mais qui rendait les recherches plus faciles. La dénomination de chaque être vivant par deux termes latins, le premier désignant le genre, l'autre l'espèce, fut acceptée dès le début et sert encore à l'heure actuelle. Hist. sc.,1957, p. 1356.

MATHÉMATIQUE

Genre d'une surface. « Nombre maximum de courbes simples fermées sans points communs que l'on peut tracer sur cette surface sans la morceler` » (A. Bouvier, M. George, Dict. des math., Paris, P.U.F., 1979).








A.  Langue abstraite et cultivée ; langage technique 
Ensemble d'êtres ou d'objets ayant la même origine ou liés par la similitude d'un ou de plusieurs caractères. 
 Les Anciens (...) ne se sont pas demandé pourquoi la nature se soumet à des lois, mais pourquoi elle s'ordonne selon des genres. L'idée de genre correspond surtout à une réalité objective dans le domaine de la vie, où elle traduit un fait incontestable, l'hérédité. " Bergson, Évol. créatr.,1907, p. 229.

Philos. (logique classique), LING. Idée générale ou classe d'êtres ou d'objets qui possèdent un ou plusieurs caractères communs. 
Genre éloigné, suprême; genre prochain et différence spécifique. Quand deux termes généraux sont contenus l'un dans l'autre, le plus grand en extension s'appelle genre, le plus petit s'appelle espèce. En compréhension, le genre est plus petit que l'espèce. Le genre s'étend à plusieurs espèces, tandis que l'espèce comprend les attributs du genre (Goblot, 1920).
La différence est ce qui s'ajoute à l'idée du genre pour constituer l'idée de l'espèce subordonnée. Dans cette définition : l'homme est un animal raisonnable, l'animalité est le genre, l'humanité l'espèce, la raison la différence. Cournot, Fond. connaiss.,1851, p. 338.



LITT. et B.-A. Classe d'œuvres ou de sujets artistiques ou littéraires, définis par des caractères communs déterminant le choix des moyens. 
− Manière, style propres à un artiste, à un écrivain. 
En partic.
PEINT. Peintre, peinture de genre. Peintre, peinture dont les sujets sont (ou tableau qui représente) des scènes de la vie quotidienne, des animaux, des natures mortes. 
Scène de genre. Scène de la vie quotidienne.

RHÉT., vieilli. Style, ton particuliers dans lesquels sont traités un sujet ou les parties d'une œuvre littéraire. 
Genre sublime, tempéré ou médiocre ou orné ou fleuri; genre badin, burlesque, sérieux. Le genre simple présente les objets sans les revêtir d'aucun ornement recherché (Domairon, Rhétorique française, Paris, Deterville, 1804, p. 149).



GRAMM. Catégorie reposant, selon les langues et les systèmes, sur la distinction naturelle entre les sexes ou sur des critères formels. Genre naturel, grammatical ; genre animé, inanimé ; genre féminin, masculin, neutre ; genre épicène ; adjectif, substantif des deux genres :
L’article − défini et indéfini − est le principal réactif du genre en français. C'est essentiellement par l'article que la conscience du genre entre chez l'enfant, pour qui il ne s'agit pas d'une notion abstraite, mais d'associations mnémoniques. 
− Forme donnée au pronom, adjectif ou participe correspondant au genre du nom représenté, ou avec lequel il s'accorde. 
Quand un participe s'accorde en genres, en nombres, et en cas, avec le nom auquel il sert d'adjectif, il est tout aussi défini qu'un tems de l'indicatif, et qui s'accorde avec son sujet en nombre et en personne (Destutt de Tr.,Idéol. 2,1803, p. 196)
Dans beaucoup de langues, il s'opère une fusion complète entre le genre et le nombre, si bien qu'on ne peut distinguer ce qui appartient à l'un ou à l'autre, ni analyser sûrement le conglomérat. Au singulier, d'ailleurs, le nombre n'a généralement pas d'expression, la rencontre n'a lieu qu'au duel et au pluriel. (R. de La Granerie, De la Catégorie du Genre, Paris, E. Leroux, 1906, pp. 232-233)





B. − P. ext. [Souvent avec une valeur d'approximation] Langage courant
1. [L'accent est mis sur l'ensemble et sur l'appartenance d'un être ou d'un objet à l'ensemble] Catégorie, espèce, sorte, type. 
Fam. Être le genre de qqn. Correspondre à son type, à son idéal. 

2. [L'accent est mis sur le ou les caractères commun(s) aux éléments de l'ensemble] Façon, manière d'être d'un être ou d'un objet.

Manière d'être, caractère, nature de quelqu'un ou, par analogie, de quelque chose. Adopter, se donner un genre; changer de genre, avoir un certain genre, un petit genre, un genre à part, un drôle de genre (fam.) ; ce n'est pas dans le genre de la maison ; avoir le genre maison.
Fam. Qqc. est, c'est + adj. poss. + genre; qqc. est, c'est dans/de + adj. poss. + genre. Quelque chose est, c'est en harmonie avec (+ adj. poss.) façon d'être, de penser, d'apprécier. C'est bien son genre ; ce n'est pas mon genre.


* il : l'enfant


vendredi 30 décembre 2016

mots…



Pour lui, les mots sont transparents, ce sont de grandes fenêtre qui sont posées entre lui et le monde : jusqu’à ce jour elles n’ont jamais troublé sa vision, elles n’ont même pas eu l’air d’être là. Il y a certes des moments où le verre se trouve légèrement sali et Bleu est obligé de le nettoyer à tel ou tel endroit, mais dès qu’il trouve le thème adéquat, tout devient transparent.
Paul Auster, Trilogie New Yorkaise, Revenants.





jeudi 10 novembre 2016

(absence)


Un jour, …elle s'introduisit brusquement.






mercredi 28 septembre 2016

absence…


la nuit, …invisible, on l'oubliait à demi.







Les absents ont toujours tort de revenir. 
Jules Renard