jeudi 23 avril 2015

neuial, swim, nage, schwimmen, nuotata…



les allitérations en n correspondent au "fluide", 
symbolisent des son doux, oniriques…
les allitérations en s sont appelées "fricatives" 
et évoquent le frottement…





Les Saxons verraient-ils la natation, la nage, comme un enchainement de froissements, de contacts, tandis que Latins & Celtes  y noteraient un glissement, un rêve, ou de la poésie…?


vendredi 3 avril 2015

Das Märchen vom letzten Gedanken. Edgar Hilsenrath


Chapitre Xvii

Et comme je ne connais pas l'ultime vérité que je cherche, je racontai alors un conte à mon ombre.

[…]

Ce n'est vraiment qu'un conte. Car cela ne saurait exister en réalité.

[…]

– On devrait un jour élever un monument à la mémoire de ce Wilhelm Busch, dit l'un des Juifs, car il nous a convaincus que de telles choses, chez les Allemands, ne se produisent que dans les contes.
– En vérité, dit un autre qui avait la physionomie d'un rabbin, ce Wilhelm Busch devrait être le poète allemand préféré des Juifs, car il nous a prouvé que nous n'avons pas à avoir peur des Allemands.
Wartan dut leur raconter une autre fois le conte de Max et Moritz et comme ceux-ci furent changés en pain. Les Juifs l'écoutèrent et quand le conte s'acheva, ils rirent de bon cœur.
Puis les portes furent brutalement ouvertes.







vendredi 6 mars 2015

mercredi 4 mars 2015

posage de lapin…




L'absence est le plus grand des maux.
Jean de La Fontaine


jeudi 19 février 2015

Si, après Noël, les rennes, dans les bois…


…rencontrent moutons, chèvres, boucs, brebis, béliers ou biquettes
l'année sera pareil à un immense champ de pâquerettes.